AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Aparecium, les crumpets !
Venez jouer qui vous voulez. Sorciers, moldus, loup-garous... Venez comme vous êtes !
Les personnages de la saga sont jouables, rendez-vous ici
Seuls les sang-purs européens sont acceptés et seulement dans la limite des stocks disponibles (par ici)

Partagez | 
 

 Two broken souls and some glass of alcohol.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

posts : 276 in town since : 23/04/2018

plume à papotte :
Just a young gun with a quick fuse, I was uptight, wanna let loose. I was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind. Not a yes sir, not a follower, fit the box, fit the mold have a seat in the foyer, take a number. I was lightning before the thunder. Thunder, feel the thunder. Lightning and the thunder

♛ 12/10 RP FERMES POUR L'INSTANT ♛

→ Cleo, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Teddy, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Aquila, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Natsumi, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Ron, Chapter1 ϟ in progress.
→ Timothy, Chapter 1 ϟ in progress.
→ TC n°1, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Golden Trio, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Alice, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Pansy, Chapter 1 ϟ in progress.
→ Hermione, Chapter 1 ϟ in progress.
→ FB Ginny, Chapter 2 ϟ in progress.


OVER

→ Ginny, Chapter 1



living in : 12 Square Grimmaurd, Londres.
occupation : Apprenti Auror (dernière année).
blood : Sang-Mêlé


Harry Potter
Retention ☞ Just like good old days
 Dim 27 Mai - 15:44

Two broken souls and some glass of alcohol.Harry & Pansy (Hansy).Tonight, we are young. So let’s set the world on fire, we can burn brighter than the sun.
(Fun → We are young )
Harry avait bu. Peut-être un peu trop, peut-être pas assez, il n’arrivait pas encore à déterminer. Ou peut-être que si, en fait, si l’on croyait ce qu’il était en train de faire. La soirée de commémoration s’était achevée sur quelques notes bien tristes et sans savoir pourquoi, Harry avait proposé a Pansy Parkinson de poursuivre la soirée chez lui. « J’ai encore de l’alcool chez moi, ça te dit ? » avaient été ses mots exacts, bien qu’ils aient été quelques peu confus. Aucun sous-entendus bizarre, aucune arrière-pensée, rien. Il voulait juste poursuivre cette soirée – et pas seul, de préférence. Et s’il devait être honnête, il s’avouerait qu’il ne comprenait pas pourquoi Pansy avait accepté de le suivre jusqu’au Square Grimmaurd. Parce qu’elle était bien là, face à lui, dans son salon, un verre de Whisky-pur-feu a la main. Comment ils en étaient réellement arrivés là ? Harry n’en avait aucune idée, mais il s’en fichait, elle était là, c’est tout. Il n’appréciait pas sa présence plus que ça, mais elle était la seule personne qu’il appréciait ce soir. Ça avait été une soirée dure, une journée dure, une semaine dure et il semblait à Harry qu’il n’avait jamais bu autant de Whisky-pur-feu qu’en cette semaine. Il faut dire que son coeur avait été mit à rude épreuve. Entre Ginny, sa rencontre avec Timothy et la soirée de commémoration, c’était plus qu’il ne pouvait en supporter. Ainsi, il devait bien admettre qu’il n’avait pas envie de croiser ses meilleurs amis, et encore moins Ginny ce soir alors la présence de Pansy était appréciée, aussi peste eut-elle été durant leur années à Poudlard.

Faut dire que ce soir, Harry il est un peu perdu. Ce soir, il n’a pas forcément le goût a la vie et le seul remède a cela, c’est l’alcool. Alors, dans son âme et conscience, il avait apporté des fioles a la soirée de commémoration et par Merlin, si Dumbledore l’avait vu, il se serait retourné dans sa tombe. Ça n’était pas une façon de se comporter pour le survivant mais il en avait tellement, tellement marre ce soir-là, de voir ses faits et gestes être contrôlés, surveillés et critiqués qu’il s’était juste… laissé aller. Le regard vague, perdu dans les flammes de la cheminées qui léchaient le bois, Harry se retourna finalement vers Pansy, son regard vert la scrutant avec une espèce d’intensité qui était incroyablement forte. D’un informulé, il attira la bouteille de Whisky-pur-feu a lui et s’en servit un bon verre. « Un autre ? » demanda-t-il d’une voix qui se voulait douce, calme et posée. Confirmation reçue, c’est d’un pas lent qu’il se rapprocha alors de l’ancienne vipère pour remplir son verre. Puis, trinquant avec elle, il but son verre cul sec, ne se souciant que peu de la brûlure que lui procurait ce verre dans tout son être. Lentement mais sûrement, l’alcool avait déjà commencé à lui monter au cerveau, une sensation des plus enivrantes pour le jeune Potter qui se sentait a la fois bien et engourdis. Pour éliminer cette dernière sensation, c’est d’une démarche féline qu’il s’approcha de Pansy. « Pourquoi es-tu là, Parkinson ? » Réflexe, il l’appelait par son nom de famille, comme il l’avait toujours fait. Il était curieux, il voulait essayer de la déstabiliser. Et pour cette raison, c’est un léger sourire malicieux qui vint se coller à ses lèvres alors qu’une fois de plus, il apportait son verre à ses lèvres.
© 2981 12289 0



Happiness can be found even in the darkest of times, when one only remembers to turn on the light.
Revenir en haut Aller en bas
 
Two broken souls and some glass of alcohol.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Bleuz'aïe de Golbuth, Briz' glass!
» 01. [Appartement Pillsbury/Schuester] Blame It on the Alcohol !
» « The parting glass. » (08.01.11 - 10h48)
» Earthquake Relief Where Haiti Wasn’t Broken
» WANDERING SOULS ★ humanity is endangered.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aparecium  :: Lift the veil :: Londres-
Sauter vers: