AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur Aparecium, les crumpets !
Venez jouer qui vous voulez. Sorciers, moldus, loup-garous... Venez comme vous êtes !
Les personnages de la saga sont jouables, rendez-vous ici
Seuls les sang-purs européens sont acceptés et seulement dans la limite des stocks disponibles (par ici)

Partagez | 
 

 (Aquila) disturbia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

posts : 187 in town since : 25/03/2018

plume à papotte :

Say something

cleoharryadrian

Me dis pas de la fermer ! Y a des femmes qui ont brulé leurs soutien-gorges, c’est pas pour que trente ans après y ait des petits machos comme toi qui nous traitent comme de la merde !


living in : Maida Vale (london)
occupation : auror
blood : pure


Aquila Black
Retention ☞ Just like good old days
 Lun 26 Mar - 1:04

BLACK Aquila
date et lieu de naissance, âge ☞ tu as vu le jour par une nuit froide d'hiver il y a de cela vingt-cinq ans, un vingt janvier en Russie, pas vraiment la période la plus chaude et la plus accueillante de l'année nationalité ☞ russe et britannique état civil ☞ il faut dire qu'aucun homme n'a eu jusqu'ici assez de c******* pour tenir assez longtemps dans la vie d'Aquila sans se sentir hautement émasculé profession, études ☞ auror pureté du sang ☞ pur baguette ☞ 26 cm, bois de sureau, épine de monstre du fleuve blanc, souple épouvantard ☞ un clown, l'engeance du démon  groupe ☞ black tea résidence ☞ maida vale (london) crédits ☞ écrire ici
Caractère

traits de caractère ☞ Si on peut appeler ça un caractère. Une chose est sûre, tu ne laisses personne indifférent: soit on t'aime, soit on te déteste. Tu es extravertie, drôle, casse-cou. Tu n'as pas ta langue dans ta poche et tu dis toujours ce que tu penses. Tu essaies de le nier mais il est évident que tu aimes te faire voire, à la limite de l'arrogance parfois. Tu n'aimes pas l'injustice et tu as tendance à essayer de tout résoudre par la force au lieu de parlementer. Tu es une femme d'action, un point c'est tout, tu n'aimes pas tergiverser. Tu es ambitieuse et tu as confiance en toi, cela te rend souvent insupportable à plus d'une personne et tu aimes les provoquer. Tu es rarement sérieuse et tu as une vraie tête de cochon pour couronner le tout. Bref, tu es quelqu'un de passionnée et de pas forcément facile à vivre. Tu vis avec passion, tu aimes avec passion, tu hais avec passion. Tu ne fais jamais rien à moitié, et c'est souvent pas facile à suivre.

Histoire

un. Ta touffe de cheveux noire et ton teint pâle t’estampillait comme une Black, l’une des rares petites têtes que comptaient les héritiers de la famille Black. Les Black, une famille jadis très respectée et désormais décriée de par les actions tristement célèbres de certains d’entre eux. Atticus Black, fils d'Alphard Black, était fier de son nom, mais pour continuer à le porter fièrement, il vivait comme en exil en Russie avec son épouse Tatiana, une russe de sang pur elle aussi. Te voilà ainsi venue au monde, Aquila Black. deux. Déjà petite, tu étais d’un tempérament tumultueux, tu ne faisais jamais rien à moitié. Cela n’est pas vraiment idéal pour cacher que l’on est une sorcière. Non pas que tu t’en caches vraiment mais les gamins pensaient seulement que tu la ramenais beaucoup, comme d’hab. Tes parents avaient beau te sermonner, ils échouaient toujours lamentablement parce qu’ils avaient cette manie d’être trop indulgents avec toi, monstrueusement fiers de leur progéniture et du nom des Black qu’elle représentait. trois. Toute ton enfance, tu l’avais passée en Russie. La froide, la terrible Russie. Ça n’avait jamais été ta tasse de thé. Tu aurais voulu quelque chose de plus chaud, de plus chaleureux… de plus à ton image en fait. La Grande-Bretagne de ton père peut-être ? C’était plus tentant que la neige froide de St Petersbourg. Tu as toujours voulu plus que, beaucoup plus que ce à quoi tu devais te cantonner dans ce climat inhospitalier. quatre. Le cousin Sirius. Tu as toujours eu une certaine admiration pour le cousin Sirius. C'était ton grand-père qui vous en parlait, à ton petit frère et toi, mais personne ne se pâmait d'admirations comme toi devant ces récits. Quand on avait prétendu qu'il était devenu un mage noir, tu n'en avais rien cru, bien entendu, ni ton grand-père d'ailleurs. Du haut de tes maigres années, tu étais persuadée qu'on disait cela pour lui faire du tort et tu étais bien décidé à le prouver cinq. Tu avais l’impression d’avoir passé ta vie à attendre d’aller ENFIN dans une école de sorcellerie. Tes parents ne voulaient pas que tu partes trop loin de la maison. Durmstrang ? Absolument hors de questions pour toi. Tu avais pris le parti de vouloir étudier à Poudlard. Mais tes parents avaient refusé. Il était hors de question que les Black remettent les pieds au Royaume-Uni, pas avec tout ce qu'on disait sur Sirius Black. Tu avais eu beau plaidé que c'était un nom banal après tout Black, ils n'avaient absolument pas lâché, te forçant à suivre tes études à Durmstrang. Pas de climat plus doux, davantage propice à tes facéties. Tu avais cependant  hâte de voir autre chose que la neige, d’avoir enfin une baguette, d’être enfin une sorcière à part entière. Pour toi, c’était le début des aventures et tu étais plus que prête à en être l’héroïne. six. Personne probablement ne pouvait se targuer d’avoir rendu Karkaroff plus chèvre que toi. Certains avaient eu des prix de distinctions, toi tu avais un nombre incroyable de retenues. Ça ne t’avait pas calmée pour autant. Tu étais aussi connue pour tes talents au Quidditch mais loin de la gloire des poursuiveurs ou des attrapeurs, tu avais choisi le poste de batteuse. Tu assurais tellement qu’on t’avait surnommé « La fille qui murmure à l’oreille des cognards », classe non ? Tu commençais enfin à faire quelque chose de ton nom, loin des nuisances outre-manche. Tu étais quelqu’un, tu donnais un sens au nom de famille des Black. Mais tout le monde ignorait toujours l’étendue de ton lignage. sept. Tu n’avais pas eu à réfléchir beaucoup à la fin de l’école : tu voulais être active, sur le terrain, utile ; tu voulais devenir auror. C’est donc pour cela que tu as décidé d’intégrer le Ministère en Russie. Ça s’inscrivait dans ton objectif de toujours rendre le nom des Black plus digne. Plus on parlerait de toi, plus on associerait une nouvelle image à ce nom. On t’avait proposé de continuer le quidditch mais pour toi, il fallait que cela reste un loisir, tu n’aimais en faire quelque chose de sérieux. Il n’y avait jamais rien de sérieux dans ta vie, sauf le boulot. huit1996 Voldemort est officiellement de retour. C’est la panique à travers le monde des sorciers. Mais ce n'est qu'à la fin de la guerre que l'on crée des partenariats entre les différents Ministères. Tu te portes aussitôt volontaire pour rejoindre Londres, comme un agent détaché avec d’autres de tes collègues. Les gens ne se bousculaient pas, de peur de se retrouver nez à nez avec la réincarnation du Seigneur des Ténèbres en personne - enfin nez-à-nez c'est vite dit... Tu n’avais pas peur. Cet homme était à l’origine de tous les maux de la famille Black. Tu ne ferais pas marche arrière. neuf. 2001 La coopération est opérationnelle depuis un an. Il y a encore fort à faire mais tout est quasiment reconstruit. Les procès ont commencé au compte goutte, on a bien pris son temps pour ne rien omettre. De plus, on cherche encore à débusquer certains Mangemorts, de peur qu’ils soient cachés à l’étranger, alors tu continues de bosser. Avec la disparition du Seigneur des Ténèbres, l’heure est aux jugements, à la vérité et au pardon. Tu as entendu des rumeurs, Harry Potter serait lié à ton cousin Sirius Black. Il aurait des informations que le monde aurait besoin d’entendre, des informations qui pourraient t’aider à redorer le blason des Black de manière très efficace. Il fallait donc que tu mettes la main sur Harry Potter. C’est bien ce que tu comptais faire, coûte que coûte.

votre évolution ces quatre dernières années ☞ Tu as littéralement surfé sur la vague du renouveau. Avec l'optimisme ambiant, tu as mis ton temps à servir ton ambition dévorante. Tu n'avais aucune intention de retourner en Russie. Tu voulais redorer le nom des Black et tu voulais gravir les échelons du Ministère Britannique.

votre avis sur la révélation ☞ Cette révélation ? Tu ne voyais pas l'intérêt de cette révélation. Pour toi, les choses étaient très bien comme elles étaient à l'heure actuelle. Les sorciers sont déjà bien assez à gérer sans avoir à rajouter les moldus, non ? Qu'on continue à leur mentir, c'est mieux ainsi.

prénom/pseudo ☞ may (maytherfucker) âge ☞ vingt-cinq rouleaux de printemps localisation ☞ paris connexion ☞ 7/7 comment avez-vous connu le forum ☞ it's mine avatar ☞ adelaïde kane personnage ☞ scénario un dernier mot ? ☞ yolo  
Revenir en haut Aller en bas
 
(Aquila) disturbia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Réservé] Le Pèlerinage (Quête élaborée par Antha et Aquila)[Rang A]
» Compte d'Aquila
» 02.03/17.C.L'Aquila, Italie - Time to escape
» Vote des Ups et Haki du mois de Novembre
» Team sans nom. (PV Nikkou, Aquila, Hitomi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aparecium  :: Behind the curtain :: Moi le magicien :: Chapitres validés-
Sauter vers: